2020

Lili Rose D.

« Je voulais dire un petit mot pour tous les autres jeunes qui vont venir après moi, et j’aimerais juste leur dire que si on est ici c’est qu’il y a des raisons, et que les Assistants d’Education ne sont pas là pour nous faire péter les plombs, mais plutôt pour nous encourager et nous tirer vers le haut. Tous les jeunes qui ont dérapé dans leur vie ont droit à une deuxième chance qu’on le veuille ou pas, soyez courageux pour réparer les erreurs du passé et soyez forts pour affronter le futur. Il faut aussi prendre ce séjour comme une deuxième vie, une renaissance et savoir mettre de côté les mauvaises choses du passé, afin de faire place à un meilleur futur. Il faut se concentrer sur soi-même et trouver des solutions pour être mieux dans son dialogue, ainsi que la manière d’être. En fait, il faut juste se dire qu’on est plus fort que ce que l’on pense, et ne jamais se rabaisser, être toujours positif avec soi-même et optimiste. Pour en finir, bon courage et ne baissez jamais les bras parce que vous êtes plus forts que ce que vous croyez, donnez-vous à fond dans cette expérience comme si vous n’avez jamais rien fait d’autre dans votre vie et sachez que personne n’est là pour vous critiquer ».
2020

Shanna C.

« Je remercie le conseil de famille et ma référente de m’avoir forcé à venir à Madagascar. Je ne dis pas que tout est rose mais au moins je me découvre et je commence à mieux connaitre la Shanna mature et tout ce qu’elle a traversé. Je m’accepte petit à petit et je ne pourrais jamais assez remercier les gens qui m’aident pour cela. Je remercie Farid car il est le chef de foyer le plus honnête, juste et compréhensif que j’ai rencontré jusqu’à maintenant et Dieu sait que j’en ai fait beaucoup. Je remercie Ma référente Malgache parce que derrière ses airs de dur je sais qu’elle m’aime et qu’elle se met à 100 pour 100 dans ma situation. Notre relation est volcanique mais je ne vois pas quelle meilleure référente je pourrais avoir. Je remercie toute l’équipe éducatif de Manda Spring parce que même s’ils sont loin d’être parfait ils font de leur mieux. Je remercie un jeune de la structure Lauryson, il est celui qui m’a appris à m’accepter comme j’étais, il a une place inestimable pour moi ».
2020

Charles André B.

« Je reconnais que Manda Spring m’a beaucoup aidé durant mon séjour de rupture à Madagascar. J’ai réussi à changer mon attitude et mes comportements et vous m’avez fait comprendre ce qu’est vraiment la vie. Je souhaiterais vivre chez mon père si possible. J’ai fait beaucoup d’efforts par rapport à moi-même et je ne souhaiterais plus retourner dans un foyer. J’ai pu remarquer la pauvreté de la population malgache surtout en brousse cela m’a fait prendre conscience de la chance que j’ai. Je continue à penser que cette rupture avec mon passé était nécessaire et cela m’a bien réussi. Je remercie tous les assistants d’éducations qui m’ont aidé tout le long de mon séjour à Manda Spring ». 
2019

Maïwenn N.

« Au début c’était très compliqué mais au bout du 3ème mois je me suis habituée. La brousse était très difficile pour moi surtout pour le début, il y avait des moments où je voulais fuguer. Et je l’ai fait mais c’était inutile, ceci ne m’a rapporté que des ennuis. Durant ces six mois, beaucoup de personne m’ont aidée. Je n’étais pas seule dans les moments difficiles. Ainsi, je tiens à remercier mes référentes Marielle et Fabienne, et également, Patricia et Mirindra. Un conseil pour les nouveaux jeunes, profitez de votre séjour et courage à vous ! Le début est toujours difficile mais faites des efforts et tout se passera bien ».
2019

Alonzo V.

« Je voudrais remercier l’équipe Manda Spring pour tout ce que vous m’avez apporté. Les débuts n’ont pas été faciles du tout. Au fil du temps, je me suis senti de plus en plus comme chez moi. C’est vraiment l’une des meilleures expériences de ma vie. Jamais je n’aurais pensé réaliser des projets comme la réhabilitation d’une école avec une plaque à mon nom. J’ai créé des liens familiers à Madagascar. Une fois en France, je n’oublierai pas que j’ai une deuxième famille à Madagascar. J’ai vécu des moments durs comme des moments inoubliables. J’ai adoré explorer Madagascar à travers les VDD. Par contre, la brousse n’est pas une punition. Cette expérience offre un temps de réflexion qui t’aidera à mieux comprendre les choses de la vie et à voir la réalité en face ».
2018

Mathias S.

« Je remercie toute l’équipe éducative de Manda-Spring, grâce à vous, j’ai grandi, je deviens mature. Je vous remercie de me soutenir et m’aider dans mes démarches pour chercher des formations et des stages. Je reconnais que Manda-Spring m’a beaucoup aidé durant mon séjour de rupture à Madagascar. J’ai réussi à changer mon attitude et vous m’avez fait comprendre la vraie vie. Au début, c’était dur car j’avais du mal à l’adaptation de la vie à Madagascar mais j’ai fini par m’habituer grâce à vous ».
2018

Laura P.

« J’espère que vous réussissez à aider d’autres jeunes. J’aimerai dire un grand merci à ma famille accueillante à Ampiakarana et j’aimerai pouvoir dire merci aussi à mon Référent Joël qui m’a beaucoup aidée avec sa générosité, son écoute et sa gentillesse. Et pour tous ceux qui m’ont accompagnée, un grand merci ».
2017

Farah B.

Au début, c’était très difficile pour moi d’accepter ce séjour : j’ai tout cassé jusqu’ à faire des passages à l’acte envers les assistants d’éducation. Mais j’ai entrepris des efforts. Actuellement, je suis consciente de mes actes et malgré ce que j’ai pu leur faire endurer, ils étaient toujours là pour moi, à me soutenir. Le séjour m’a permis d’acquérir des expériences positives comme l’acquisition de la maturité et j’ai pu aussi soigner mes langages inadaptés. Je remercie vraiment toute l’équipe éducative et les responsables de l’Association MANDA-SPRING de m’avoir aidée et soutenue, même si j’ai fait des erreurs depuis que je suis ici. Je remercie aussi Mamisoa et Mirindra car je les aime vraiment beaucoup car elles m’ont énormément aidée. Je remercie aussi tous ceux qui m’ont accueillie : l’association TsinjoLavitra, les sœurs Missionnaires de la Charité, ma famille d’accueil à Tsaramiafara Madame Charlotte et Monsieur Dina et celle d’Antalaviana. Je remercie Francia ma référente d’avoir toujours été là pour moi et d’avoir fait le maximum pour que tout se passe au mieux durant mon séjour et je la remercie aussi d’être toujours près de moi malgré tout ce que j’ai pu lui faire ou lui dire. J’ai une dernière chose à lui dire « Francia merci beaucoup » Pour les jeunes qui sont ici et les prochains jeunes à venir à Madagascar, je vous souhaite bon courage. Le début est toujours compliqué mais cela est seulement dans la tête car à partir du moment où vous acceptez le séjour, tout se passera bien pour vous. Je vous souhaite à tous la réussite. » MISAOTRA BETSAKA.
2017

Allan R.

Le séjour m’a aidé à être plus fort. Les assistants d’éducation m’ont soutenu à devenir plus autonome au quotidien. Ils étaient toujours là pour moi. Si ma référente Malgache était stricte sur certaines choses et était toujours derrière moi, je sais que c’était et c’est pour mon bien. Même si c’était dur, surtout les activités comme le travail aux champs, chercher l’eau, porter les sacs de riz, elles m’ont appris à ne jamais baisser les bras et ce que c’est « l’entraide ». J’ai par ailleurs passé des bons moments avec les assistants d’éducation, surtout lors des voyages de découvertes et les ateliers solidaires. J’ai pu apprendre à vivre en collectivité et aussi à s’entraider, dans le bon sens, en groupe. Je conseille aux nouveaux jeunes de ne jamais baisser les bras et de garder leur sang-froid. Harceler votre référent ou les assistants d’éducation comme quoi vous voulez rentrer ne va rien changer. Fuguer est une mauvaise idée. Il faudrait assumer le parcours et ne jamais abandonner, surtout en brousse. Pour les activités, il faut avancer même si c’est dur et casse-pied. Soyez le héros de votre séjour : si j’ai pu le faire, vous aussi, vous pouvez le faire
2017

Alexandre P.

 Je vous remercie les responsables permanents Farid et Rémi pour votre accueil, pour votre soutien et les aides que vous m’avez apporté. Même s’il y a des assistants avec qui je ne me sens pas bien, je sais qu’ils sont là pour m’aider à avancer. Et merci à tous les assistants que j’aime bien et à l’équipe éducative. Ce séjour nous a appris à nous respecter, les uns les autres.